lundi, 23 octobre 2017

Voyage de Son Excellence Madame la Première Dame de la République de Guinée à Bamako et Congo Brazaville

 

La Première Dame Hadja Conde Djéné a effectué visite d’amitié du 5 au 8 mai 2015 à Brazzaville au Congo sur invitation de la Première Dame Antoinette Sassou Nguesso.

C’est aux environs de 14h heure GMT que Hadja CONDE Djene de la république de Guinée accompagnée de sa sœur Madame KEITA Aminata MAIGA Première Dame de la République du Mali a foulé le sol du tarmac de l’aéroport international MAYA-MAYA de Brazzaville. 

Elles ont été accueillies à la passerelle par la Première Dame du Congo Antoinette Sassou Nguesso avec toutes les considérations dues à leur rang. 

Hadja CONDE Djene a pris part aux côtés de plusieurs de ses sœurs Première Dames aux commémorations du trentenaire de la Fondation Congo Assistance.

Il faut noter que depuis le 7 mai 1984 la Fondation de la Première Dame du Congo est au service des plus démunis. 

C’est une organisation non gouvernementale qui a pour objet de promouvoir l’action sociale, dans les domaines de la santé, du développement, de l’éducation et de la formation professionnelle entre autre.  

 

 

La Première Dame Hadja CONDE Djene et ses sœurs du Bénin, de la République du Mali, du Niger, du Sénégal, du Tchad, du Nigéria, de la République Démocratique du Congo, sont donc venues soutenir les actions de la Première Dame du Congo Antoinette Sassou Nguesso à la faveur du trentenaire de la Fondation Congo Assistance dont elle est la Présidente. 

 

 

 

Placé sous le signe de la lutte contre la Drépanocytose, la commémoration a débuté par l'inauguration du Centre National de Référence de la Drépanocytose baptisé "Maman Antoinette Sassou Nguesso". Un centre à vocation sous-régionale qui aura pour mission principale d'assurer une meilleure coordination de prise en charge et qui a vu le jour grâce au plaidoyer mené sans relâche par la Première Dame.

Première maladie génétique au monde avec 150 millions de transmetteurs du gène et 230 000 naissances drépanocytaires par an, la Drépanocytose est un véritable problème de santé publique et depuis 2008 elle est déclarée priorité de santé publique au monde par l'Union Africaine, l UNESCO, l'OMS et les Nations Unies.

L'objectif de ce nouveau centre inauguré par les Premières Dames, est d'enregistrer des avancées dans la lutte contre la drépanocytose à travers le traitement, la recherche et la formation. Bâti sur une surface de près de 2 hectares pour un coût de plus de 6 Milliards de FCFA le centre dispose de salles d'hospitalisation, de soins ambulatoires, de laboratoires de recherche, de salles de radiologie, biologie, hématographie, biochimie et de prélèvement, d'une pharmacie d'une salle de kinésithérapie entre autres services. 

Un centre dont est fière la Première Dame du Congo Antoinette Sassou Nguesso: " J'offre ce bijou pour la recherche, pour les soins des enfants atteints de la drépanocytose, mais surtout pour la recherche…. vous savez à l'époque on disait qu'un enfant drépanocitaire n'avait pas une vie au de la de 5 ans et aujourd'hui on trouve même dans notre pays des drépanocytaire qui ont plus de 50 ans. Donc il y a eu une avancée…" dira Antoinette SASSOU NGUESSO.

 

 

Et pour plus de plaidoyer en faveur de la lutte contre la maladie, Antoinette Sassou Nguesso peut compter sur l'engagement de l'Epouse du Président de la République de Guinée Hadja CONDE Djénè qui a toujours fait du bien être de la famille sa priorité. Hadja CONDE Djénè s'est réjouie de l'initiative de sa sœur du Congo. "C’est une initiative heureuse. Vous savez que la drépanocytose en Guinée aussi il y en a qui en souffre. Elle nous montre le chemin et nous allons suivre son chemin… en Afrique la santé et l'éducation sont les vecteurs du développement".

Après la cérémonie d'inauguration du Centre, les Premières Dames ont assisté à une conférence sur le thème Expériences des Centres de références de la drépanocytose et progrès réalisés dans la lutte contre la drépanocytose. Et en la matière le Mali assure une place de leader grâce au Centre de recherche et de lutte contre la drépanocytose de Bamako. Quelques actions du Centre ont été énumérées par son directeur le Pr Dapa DIALLO. 

Outre la communication du Mali, Hadja CONDE Djénè et ses sœurs ont écouté les communications du Bénin, des Antilles-Guyanne et de la Jamaique. 

Il ressort qu'avec un engagement politique fort la réduction de la mortalité due à la drépanocytose est possible. 

Dans la soirée les Premières Dames ont assisté à la projection d'un film documentaire sur l'historique des actions de la Première Dame du Congo Antoinette SASSOU NGUESSO à travers la Fondation Congo Assistance dont elle est la Présidente. L'Epouse du Président de la République Hadja CONDE Djénè et ses sœurs ont pu ainsi apprendre que l'idée de la création de la Fondation est venue d'une conversation entre la Présidente et l'écrivain malien Seydou Badian. 

Ainsi depuis trente ans Antoinette Sassou Nguesso est engagée dans les œuvres de charité destinées aux enfants, aux jeunes et aux adultes. Elle a parcouru son pays à la rencontre des populations démunies pour leur apporter son soutien.  Le film documentaire de 40 minutes résume le parcours et l'évolution de la Fondation Congo Assistance qui touche tous les domaines. Santé de l'enfant de la femme et des personnes âgées, éducation, Formation entre autres. 

En marge de toutes activités Hadja CONDE Djénè a eu des entretiens privés avec la Présidente de la Fondation CONGO ASSISTANCE, la Première Dame du Niger, et de sa sœur ainée la Première Dame du MALI, qui avec une générosité sans égal, a fais une escale de une heure a Conakry, en route pour Bamako.

 

 

En sa qualité de mère, sensible a la situation de tous ses compatriotes partout ou ils se trouvent, Hadja CONDE Djénè a rencontré la communauté guinéenne de Brazzaville, a qui elle a transmis le message de paix et d’unité de son époux le Professeur Alpha CONDE, et surtout en insistant sur le respect des lois en vigueur dans leur pays d’accueil.

Sans nul doute que ce voyage a été pour la Fondation FCDK-PROSMI une école, et un exemple à suivre. 

 

Tantie Pouponne

BROCHURE PROSMI

Humanitaire : Rencontre Première Dame et une délégation...

  Ce mardi 3 octobre 2017 Madame Djènè Condé, Première Dame de la République...

Santé : Des Médecins  Iraniens répondent à l’appel de la Première Dame

Santé : Des Médecins Iraniens répondent à...

  Arrivés à Conakry dans l’après midi du 18 juin 2017, une équipe...

Humanitaire: Visite aux malades

Humanitaire: Visite aux malades

La Première Dame de la République de Guinée, Présidente de la Fondation...

Humanitaire: Consutations et soins médicaux gratuits

Humanitaire: Consutations et soins médicaux gratuits

La mission de Médecins sans frontière iranien, en partenariat avec la Fondation...

Ils nous font confiance

Gouvernement Guinéen   Ambassade des Etats-Unis   Système des Nations Unies   Village SOS   There is No Limit Foundation   PSI Guinée  Programme Alimentaire Mondial  Plan Guinée   Fondation Coca Cola   Fondation KPC pour l'humanitaire   Comité National de Lutte contre le SIDA  Organisation de Première Dame d'Afrique contre le VIH/SIDA   Pharmacie Centrale de Guinée