lundi, 18 décembre 2017

Célébration du 8 mars à Kankan: La Première Dame encourage la scolarisation de la Jeune fille

 

Dans la capitale de la Haute Guinée, la mobilisation était grande ce 8 mars, journée internationale des femmes. Cette année, la fête de la femme à Kankan a été présidée par la Première Dame de la république. Devant l’épouse du chef de l’Etat et les autorités régionales, de nombreuses organisations de femmes de Nabaya ont ténu à s’exprimer et faire le bilan de leur combat pour l’amélioration de leur condition de vie. Des femmes qui ont toutes plaidé plus d’attention de l’Etat en faveur de l’émancipation de la couche féminine dans la région. 

S’adressant à la foule, Hadja Djènè  CONDE a exhorté l’ensemble des femmes à continuer le combat pour assurer leur autonomisation. La présidente de la Fondation PROSMI a surtout mis l’accent sur la scolarisation de la jeune fille ; Une scolarisation dont le taux reste encore affaiblit par l’exploitation artisanale de la mine d’or en haute Guinée. « Si nous exigeons d’être au même pied d’égalité que les  hommes pour l’employabilité, pour les postes de décision dans les institutions, la première bataille est la scolarisation de la fille. On ne peut pas aspirer à l’égalité si nous n’avons pas le même niveau d’instruction que les hommes. Malheureusement dans la région de la haute Guinée le taux de fréquentation des classes est en baisse chez les garçons et plus encore chez les filles. Femme de la haute guinée, vous avez beaucoup plus les autres régions de la guinée plus de préoccupation, celle de relever le taux de scolarisation de nos enfants particulièrement des filles » déclare Hadja Djènè Condé. Étaient présents dans la salle polyvalente du centre Hosmine qui a abrité la célébration, le gouverneur de la région administrative de Kankan Général Mohamed Garé, le préfet Aziz Diop, les représentants des institutions internationales évoluant dans la région ainsi que les épouses de quelques membres du gouvernement. Tous ont exprimé leur engagement en faveur de la scolarisation de la jeune fille, gage certain de l’émancipation de la couche féminine.

 

Bernard TONGUINO

 

Last modified on vendredi, 10 mars 2017 17:01

BROCHURE PROSMI

Humanitaire : Rencontre Première Dame et une délégation...

  Ce mardi 3 octobre 2017 Madame Djènè Condé, Première Dame de la République...

Santé : Des Médecins  Iraniens répondent à l’appel de la Première Dame

Santé : Des Médecins Iraniens répondent à...

  Arrivés à Conakry dans l’après midi du 18 juin 2017, une équipe...

Humanitaire: Visite aux malades

Humanitaire: Visite aux malades

La Première Dame de la République de Guinée, Présidente de la Fondation...

Humanitaire: Consutations et soins médicaux gratuits

Humanitaire: Consutations et soins médicaux gratuits

La mission de Médecins sans frontière iranien, en partenariat avec la Fondation...

Ils nous font confiance

Gouvernement Guinéen   Ambassade des Etats-Unis   Système des Nations Unies   Village SOS   There is No Limit Foundation   PSI Guinée  Programme Alimentaire Mondial  Plan Guinée   Fondation Coca Cola   Fondation KPC pour l'humanitaire   Comité National de Lutte contre le SIDA  Organisation de Première Dame d'Afrique contre le VIH/SIDA   Pharmacie Centrale de Guinée