lundi, 18 décembre 2017

Malnutrition des enfants et allaitement maternel : préoccupations de la Première Dame

 

Une importante délégation de la FCDK-PROSMI s’est séjournée du 15 au 21 aout 2016 dans la Préfecture de Siguiri pour sensibiliser les populations et impliquer les leaders d’opinion sur les dangers de la malnutrition aigüe chez les enfants et les bienfaits de l’allaitement maternel. La mobilisation des femmes et du personnel médical à Siguri-centre, Tintinian et à Norassoba attestent de l’importance des thèmes développés par les émissaires de   Madame Djènè CONDE, Première Dame ambassadrice de l’UNICEF pour la Nutrition

 

Conduite par Karfalla KABA,  et comprenant notamment DRS Yves BEAVOGUI et Fatoumata KONATE, les missionnaires de PROSMI ont été reçus par les autorités de Siguiri à leur tête le préfet Ibrahima Kalil KEITA  et le Président de la Délégation spéciale de Siguiri Sekou MAGASSOUBA avec qui des échanges fructueux eurent lieu et l’engagement des autorités à faire passer leur localité de mal lotie à un exemple dans la lutte contre la malnutrition aigüe chez les enfants de moins de 5 ans  et la promotion de l’allaitement maternel exclusif pendant les six mois de la naissance et la poursuite de celui-ci jusqu’à deux ans

. Car la préfecture de Siguiri a le taux le plus élevé de malnutrition aiguë de la Guinée avec 14,5%, qui avoisine le seuil d’urgence humanitaire qui est de 15% et représente près du double de la moyenne nationale 8%. 

C’est pourquoi au centre de santé de Kouroudakoro, le chef de mission a précisé «  Grâce au partenariat scellé avec l’UNICEF, un grand nombre de personnes pourront bénéficier de ce projet de mobilisation et de sensibilisation, pour être expliquer à la population le bien-fondé de l’allaitement maternel et  une alimentation équilibrée pour nos enfants ; c’est pour nous une belle opportunité pour participer à un combat cher à l’Ambassadrice de l’UNICEF, la lutte contre la malnutrition aigues chez les enfants et la bonne pratique de l’allaitement maternel ». 

 

Que ce soit au centre de santé de Bolibana, aux sièges des communes et aux centres de santé de Tintinian et Norassoba, DRS Beavogui , Konaté et Nanfadima Diallo, représentante de l’UNICEF à Siguiri  se sont appesantis sur les causes de la malnutrition aigüe dans la préfecture de Siguiri qui sont le manque d’informations, le poids de la tradition, le délaissement des enfants au profit de la quête du gain dans les mines et surtout le manque d’hygiène des femmes et chez les enfants allaités. 

Les autorités des localités visitées, les agents de santé, les leaders d’opinion surtout les religieux, les femmes enceintes, les nourrices se sont engagés à œuvrer pour inverser la tendance qui fait de la riche préfecture de Siguiri le lieu où l’enfant est le plus malnutri en Guinée

N’Fa CISSE

 

BROCHURE PROSMI

Humanitaire : Rencontre Première Dame et une délégation...

  Ce mardi 3 octobre 2017 Madame Djènè Condé, Première Dame de la République...

Santé : Des Médecins  Iraniens répondent à l’appel de la Première Dame

Santé : Des Médecins Iraniens répondent à...

  Arrivés à Conakry dans l’après midi du 18 juin 2017, une équipe...

Humanitaire: Visite aux malades

Humanitaire: Visite aux malades

La Première Dame de la République de Guinée, Présidente de la Fondation...

Humanitaire: Consutations et soins médicaux gratuits

Humanitaire: Consutations et soins médicaux gratuits

La mission de Médecins sans frontière iranien, en partenariat avec la Fondation...

Ils nous font confiance

Gouvernement Guinéen   Ambassade des Etats-Unis   Système des Nations Unies   Village SOS   There is No Limit Foundation   PSI Guinée  Programme Alimentaire Mondial  Plan Guinée   Fondation Coca Cola   Fondation KPC pour l'humanitaire   Comité National de Lutte contre le SIDA  Organisation de Première Dame d'Afrique contre le VIH/SIDA   Pharmacie Centrale de Guinée